© 2017 par Les Ateliers du Vaste Monde

VOYAGEZ SUR CETTE PAGE

ET RETROUVEZ TOUTES LES PAROLES

À CHANTER SEUL SOUS LA DOUCHE

OU TOUS ENSEMBLE DEBOUT SUR LES TABLES

Cliquez sur le titre et attendez un peu, l’ascenseur prends parfois du temps avant de descendre

 

LA

POCHTRONNE

LA

POCHTRONNE

Ce soir encore j’ai rempli un verre

Que je viderai dans trois secondes

Laissez-moi juste le temps

Je crois que j’ai la tête qui tourne

Rien qu’à penser à ces pintes de blonde
Ce soir c’est peut-être l’alcool

Qu’il y a dans mon verre

Qui me donne un étrange vague à l’âme

Une envie de chanter

Plein de chansons païennes

En prenant un accent de Paname

Refrain:
J
e lève mon verre à nos chagrins d’amour

Et à toutes nos faiblesses

Et à nos manques de sexe

Je lève mon verre aux amours tortueux

À tes cheveux emmêlés

À mes mains dans tes cheveux

 

C’est surement pas l’alcool qui va tout arranger

Mais au moins la bouteille tu sais où la trouver

L’amour c’est déjà plus compliqué

Et puis jusqu’à maintenant

Et ça je peux le prouver

Ma bouteille elle ne m’a jamais abandonnée

Elle ne m’a jamais regardée droit dans les yeux

En disant je t’aime plus c’est plus possible nous deux

Refrain

 

Evidemment il n’y a pas de morale à cette histoire

Moi je ne suis qu’une pochtronne accoudée à un bar

Et ma copine bouteille il y a longtemps qu’elle est vide

Moi j’ai la bouche pâteuse et un peu mal au bide

Ça fait des millions d’années qu’ils nous parlent tous d’amour

Avec des théories, des chansons des discours

Moi tout c’que j’peux vous dire c’est qu’on n’est pas avancés

Allez, sers moi un verre ou bien viens me serrer

 
Refrain

 

AU BALCON

Refrain:
C’est la scène du balcon 

Mais Juliette est un garçon                 

En training                 

Et Roméo en bas                 

Une blondinette qui râle                 

Dans son jean

Il y a Juliette là haut                 

Il refuse de descendre                 

Et Roméo en bas

S’est faite belle et semble l’attendre 

"Allez descend juste deux minutes             J’te jure ça sera pas long"               

Juliette râle dans sa barbe                 

Et il réponds non                                   

Il marmonne un truc à propos d’un truc sur le feu qui va cramer si il s’en va et puis il a pas l’temps tu vois

Mais comme il habite au troisième on 

comprends pas bien ce qu’il dit il parle 

d’un concierge, couvre feu,  pas l’droit d’sortir à cette heure‐ci

Refrain

Roméo pète un plomb                 

Elle agite ses cheveux                 

Elle élève la voix pour que                 

Juliette l’entende mieux                 

"Si tu ne descend pas                 

Je vais être obligée d’crier                 

Les voisins vont entendre                 

Et surement rappliquer                 

Je veux pas faire d’esclandre mais tu 

comprends qu’il faudra bien qu’on parle 

et comme toi tu te tais c’est moi qui 

prends les choses en main                 

Si t’as vraiment des couilles, et je te dis 

ça poliment dans le calme et avec respect, prends les avec toi et descend"                 

Refrain


Moi je n’ai jamais su                 

Si Juliette est descendu                 

Ni pourquoi avec Roméo c’était tellement tendu                 

Mais une semaine plus tard                 

Je les ai croisés sur un banc                 

Ils étaient enlacés                 

Ils avaient l'air amants                                   

C’est plutôt facile pour les amours d’être éternelles, Quand elles finissent six pieds sous terre,elles sont forcément immortelles                 

Encore une fois il n’y a pas de morale à 

ma chanson Mais pas d’morale c’est toujours mieux 

que d’ingurgiter du poison.                 

 

Khouya

J’aurais bien voulu te parler de ton pays

Khouya, je pense bien qu’on se ressemble

Rassemble tes idées je vide mon sac

J’aimerais bien parler de toi mais en fait je ne te connais pas

J’aurais bien voulu vous parler de son pays,

Pays piétiné par nos grosses bottes

Malgré les livres d’histoire il semblerait bien qu’on s’aime

Même si quand tu me parles en français je te comprends pas toujours.
 

Refrain:
Allez viens,

On va brûler nos drapeaux dans un grand feu de joie

A faire cramer leurs frontières

Allez viens,

On va mélanger nos langues dans un baiser langoureux

A faire rougir leurs passeports
 

J’aurais bien voulu te parler de mon pays

Khouya, d’ici tu nous semble si loin

Et loin de nous l’idée d’être racistes

Mais on ne veut pas de ça chez nous

J’aurais bien voulu leur dire à quel point ils se trompent

Quand ils pensent que chez toi il y a que du sable et des imams

Que t’es un terroriste, que tes cinq frères le sont aussi

Que t’as appris à voler des portefeuille étant petit

 

Refrain

 

Tu sais ici c’est pas vraiment l’Eldorado qu’ils t’on promis

Et la misère qui est si belle sous le soleil

Bah elle n’est pas mieux sous la pluie

Parce que j’en ai vraiment marre des histoires d’argent

Putain on est des humains c’est quand même ça le plus important

Moi qui n’ai pas vraiment de solution, tout ce que j’ai trouvé pour t’aider, c’est t’aimer, c’est jouer cet air d’accordéon

Refrain

 

La Nouvelle

Je suis désolée les gars mais je ne vais pas rester longtemps

C’est pas de la paresse, loin de là de plus vous êtes vraiment charmants

D’ici vous ètes tellement jolis

Surtout ceux que je vois de loin

En tout cas c’est vraiment gentil d’avoir écouté mes refrains
Enfin vous comprendrez bien que

Consciemment, c’est pas contre vous

La conjoncture actuelle fait qu’il faut être complètement fou

Pour rester debout sur une scène à chanter des trucs engagés

Dans cette ambiance malsaine, ce climat d’insécurité

 

Car en vérité, j’y consens, c’est une nouvelle épineuse qu’en un mot comme en cent je me dois de vous livrer

J’ai du mal à le concéder mais je dois faire l’aveu bien triste, il semblerait que parmi nous il y aie des terroristes

 

Ne paniquez pas madame, Oh non ne pleurez pas monsieur

Car s’ils en voulaient à nos âmes nous serrions déjà tous aux cieux

Ils ne sont pas de service aujourd’hui mais je suis certaine qu’ils sont là

Tapis dans l’ombre, ils nous observent

Analysent le moindre faux pas

Regarde ton voisin de gauche

Sérieusement, matte un peu sa tête

Ne trouves-tu pas qu’il a l’air louche

Trop souriant pour être honnête

Et maintenant ton voisin de droite

Il a pas l’air un peu stressé ?

Il vient d’éviter ton regard,

Comportement suspect

Car en vérité, j’y consens, c’est une nouvelle épineuse qu’en un mot comme en cent je me dois de vous livrer

J’ai du mal à le concéder mais je dois faire l’aveu bien triste, il semblerait que parmi vous il y aie beaucoup de têtes de terroristes

Ok, tout le monde reste calme, ceci n’est pas un exercice !
Ne cédons pas à la panique… mais tirons la sonnette d’alarme

Quiconque ici qui aie connu, reconnu ou bien deviné un quelconque comportement suspect doit le dénoncer

Toi, t’as pas pleuré pour Charlie

Toi, les infos t’ont faites marrer

Toi t’es pas allé dans la rue pour exprimer ta liberté

Toi avant les attentats tu ne connaissais même pas Cabu

Putain mais vous ètes tous suspects, qu’est ce qu’on fait ?

Car en vérité, j’y consens, c’est une nouvelle épineuse qu’en un mot comme en cent je me dois de vous livrer

J’ai du mal à le concéder mais je dois faire l’aveu bien triste, si on a tous été Charlie, maintenant tous potentiellement terroristes

 

Allez, petit prince de la nuit,
Essuie donc la poussière d’étoiles
Qui reste contre tes narines.

Je sais bien que t’en as morflé
Mais pour une fois laisse Morphée t’embrasser.
Non, moi je ne suis plus assez saoule,
Le philtre ne fait plus effet,
Tristan-je ton histoire d’amour ne rime à rien,

Même les rayons de lune nous raillent
Allez, un dernier pour la route
Ton corps s’est lesté là mais toi t’es déjà loin.

 

Astéroïdée salace ivemange ma poésitatiombre dans le couloir près du barbe naissantérotic tacarapace en tocariste de mes trompes de Fallope.
Astéroidée sa lacivement jemapeauhésitatiombre dans le couloir près du barbenaisSANTE!rotique ta carapace en toquardiste de mes trompes de Fallope.

 

Allez, petit prince de la nuit,
D’accord, tu te fous en l’air

Quand est-ce que moi, tu m’y envoies?
Quant à ce qui concerne l’amour
Pas de panique ça ne regarde que moi

Les autres filles je m’en calice

Même celles qui laissent leur parfum
Capiteux souvent sur tes draps

Je joue les étoiles philanthropes

Amoureuse pour être honnête
C’est bête, j’aimerais mieux pas t’aiMéphistophélès.

 

Astéroïdée sa lascive mange ma poésitatiombre dans le couloir près du barbe naissantérotic tacarapace en tocariste de mes trompes de Fallope.
Astéroidée sa lascivement je ma peau hésitatiombre dans le couloir près du barbenaisSANTE!rotique ta carapace en toquartiste de mes trompes de Fallope.

 

Allez, Petit Prince de la nuit,
Essuie donc la poussière d’étoiles
Qui reste contre tes narines,

T’a bouffé toute une galax sciemment

Les étoiles brillent amant

Et moi je décline

C’est dommage que pour cette chanson

Tu ne sois qu’un crétin défoncé

Moi qui sait tant que tu es bon

Et qui m’étend à tes côtés

Mais tant pis tu dégriseras pas

Et moi j’ai fini de chanter


Astéroïdéesalacivementgemapeauésitaionbredanslecouloirprèdubabrenaissantérotictacarapacentocartistedemestrompesdefallope

 

 

La main droite

Tu me rends dingue, j’en ai la chaire de poule
Quand je te vois, j’ai la tête qui tourne
Tu prends toute la place dans mes idées et tout se retourne
Je deviens comme une folle, comme un soldat
Et j’ai tout plein de p’tit trucs vivants dans mon estomac
Tu m’as laissée dubitative au début
Maintenant je sais qu’j’taime
Pas

Refrain:

Tu bois de la bière de vrai mec
Et pendant que tu te la pètes
En traitant ton pote de tapette parce qu’il boit pas
J’me l’tape
Tu finiras tout seul ce soir
Et ta virilité érigée
Tu pourras t’en occuper
Avec ta main droite

Dommage, vraiment, mais ça ne prends pas
Difficilement séduite par les insinuations sur ta …
T’en parles beaucoup, t’es un bon coup
C’est bien!
Je m’en fous.
Ah, pardon : maitenant qu’jai dit non,
J’suis plus tellement sexy,
En fait j’suis carrément un gros thon
Mal Baisée? Mais oui, sans doute!
J’ai raté une occasion?
Dans le doute… Tant pis!

Ça y est, c’est l’heure des insanités
Féministe? C’est la pire insulte que t’ai trouvé?
Va falloir penser à revoir ton vocabulaire ordurier…
T’as l’air tendu, mais ça va passer
Courage mon chou, tu n’es pas un cas désespéré!
Fais comme moi: embrasse des garçons
Ça aide à décompresser!

Tu bois de la bière de vrai mec
Et pendant que tu te la pètes
En traitant ton pote de tapette parce qu’il boit pas
J’me l’tape
Tu finiras tout seul ce soir
Et ta virilité érigée
Tu pourras t’en occuper
Avec ta main droite

Tu bois de la bière de vrai mec
Et pendant que tu te la pètes
En traitant ton pote de tapette parce qu’il boit pas
J'le chauffe
Tu finiras tout seul ce soir
Et ta virilité érigée
Tu pourras t’en occuper
Avec ta main gauche